Comprendre le problème ou trouble d'érection chez un jeune ou à 25, 30 et 40 ans

Les problèmes d’érection en fonction de l’âge

Vous rencontrez un problème sous le caleçon ? Peu importe l'âge, ce phénomène est tristement populaire chez les hommes. Que faire si cela se produit à l'adolescence, après la trentaine ou la quarantaine ? Inutile de retourner tous les forums publié sur le web, la réponse se trouve plus bas dans cet article.

Les troubles de l’érection chez un jeune adolescent

Bien que les chiffres récoltés depuis des études sont relativement faibles, la dysfonction érectile chez l'adolescent et toujours expliquée par la psychologie. Subir quelques pannes courantes ne fait pas pour autant mention d'un jeune impuissant. 

Lorsqu'aucune réaction du pénis n'est constatée, le trouble de l'érection est absolu. Dans le cas de pannes, celui-ci sera relatif. Cette capacité à est mesurée par les médecins depuis une échelle allant de 1 à 4.

En règle générale, le bus d'alcool et la consommation de substances illicites expliquent ce phénomène chez l'adolescent. Inévitablement, ces facteurs sont couramment empruntés dans une hygiène de vie de “fêtard”.

Article connexe: Acheter votre Cialis générique, Tadalafil, pas cher en pharmacie

En revanche, la psychologie peut réellement détruire les performances sexuelles d'un ado. La dépression nerveuse et des soucis relationnels dus au développement de la personnalité sont tristement habituels. Parfois, l'éjaculation précoce répétée peut induire un problème d'érection chez un jeune. Une première expérience insatisfaisante et parfois une autre source du problème.

Avant d'être majeur, les complications liées à une absence de dialogue (crise identitaire d'adolescence) perturbent la résolution du phénomène. Une consultation chez un psy n'est pas obligatoire, mais préférable.

Un problème d’érection à 25 ans

Être sujet à un problème d'érection à 25 ans n'évoquera pas les mêmes explications que dans le cas d'un adolescent (en majorité, du moins). Toujours dans le domaine de la psychologie, une première relation “sous le même toit” finalisée pas un échec cuisant peut laisser des cicatrices difficiles à digérer. Un travail personnel se réalisera et aboutira aux retrouvailles de vos capacités naturelles initiales.

Pour les “collectionneurs” de multiples conquêtes, une suractivité sexuelle engendre quelquefois un problème d'érection à 25 ans.

Et si vous cherchiez votre identité sexuelle ?

Passé la vingtaine, beaucoup d'hommes se pose des questions sur leur identité et leurs préférences sexuelles (de manière consciente ou inconsciente). Éprouvez-vous secrètement des attirances envers la gente masculine ? Une possible homosexualité ou bisexualité et peut-être la clé de cette énigme. Le coming out est une étape complexe et très souvent reniée dans les premiers temps. Bien sûr, avant de conclure que vous êtes homosexuel, vérifier stratégiquement d'autres points.

Que penser d’un problème d’érection si vous avez 30 ans ?

Passé la trentaine, l'apparition des premiers symptômes de maladie auto-immune peut-être considérée, mais rarement confirmée. Une hypertension artérielle est majoritairement mentionnée dans cette configuration. La surconsommation de sel, par exemple, peut enrayer votre santé.

Si vous êtes un adepte de la marque Marlboro ou Lucky Strike (pour ne citer que ces firmes), la consommation fréquente d'une cigarette pour chaque occasion et un autre facteur lié à l'impuissance. Un individu ayant commencé à fumer très jeune constatera les premiers symptômes après 30 ans. Une toux grasse ou sèche omniprésente confirme cette possibilité.

Article connexe: Acheter Kamagra 100mg oral jelly sans ordonnance, pour une livraison rapide

De nouveau, l'accumulation de “casseroles” derrière vous est un facteur psychologique dangereux pour votre sexualité. De ce fait, des déchirures émotionnelles imposeront une réparation depuis une remise en question. D'après les statistiques, neuf pourcents des hommes ayant 30 ans sont sujets d'un problème d'érection. Ne pensez pas que vous êtes seul et trouver votre élan de motivation pour consulter rapidement un spécialiste. 

Trouver une solution en cas de problème d’érection à 40 ans

Passé la quarantaine, les problèmes d'érection trouvent majoritairement leur source sur le plan physique. Une mauvaise hygiène de vie adoptée depuis plusieurs décennies induira à cet âge de premières conséquences. Pour pallier à ce souci, la prise journalière d'un médicament adapté est une solution efficace.

Il est important de prendre en compte les possibles effets secondaires répercutés par le Viagra ou le Cialis (douleurs à la tête, nausées, baisses de tension…). Le dosage doit être impérativement contrôlé par votre médecin pour éviter des scénarios critiques (malaises, arythmies cardiaques pouvant susciter une crise).

La mise en avant d'une communication franche et direct avec votre épouse ou concubine est premier pas vers votre guérison. Délivrer votre confiance à l'être aimée, ses conseils et son avis seront précieux.

En conclusion

Qui soit question de physiologie ou de psychologie, un problème d'érection se traitera grâce à vous-même où via l'aide d'un expert. Sortez de votre coquille et n'ayez aucune crainte ; cela arrive bien plus fréquemment que vous ne pouvez l'imaginer. Adoptez simplement le conseil le plus adapté à votre situation.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accordez leur utilisation.

Compris !